Vous êtes donc un patient. Bienvenue !

La plateforme Sport adapté vous permet de trouver des structures ou des professionnels du sport qui proposent des activités adaptées à de nombreuses pathologies qui limitent votre activité.

Discutez-en avec votre medecin ! Son avis est indispensable avant toute pratique.

ARS ARS ARS ARS ARS ARS ARS ARS ARS ARS ARS ARS

Des activités adaptées à votre pathologie

Vous êtes porteur d’une maladie chronique et vous hésitez à pratiquer une activité physique adaptée ? Vous trouverez sur ce site toutes les informations nécessaires pour vous aider dans votre décision et le choix d’un type d’activité et de structure. 

Vous souhaitez reprendre une activité physique mais vous ne savez pas si c’est compatible avec votre pathologie ? Vous serez rassuré sur les bienfaits de l’activité physique adaptée. 

Vous vous demandez si vous êtes éligible pour ce type d’activité ? Vous connaîtrez les critères, les étapes, les modalités d’inscription, de paiement et de prise en charge.

Vous voulez vous assurer que l’activité physique adaptée est encadrée par un professionnel formé ? Vous aurez accès à une liste de professionnels diplômés.

Vous ne savez pas quelle activité choisir ? Notre carte vous indiquera les activités près de chez vous.

L’activité Physique Adaptée (APA), c’est quoi ?

Depuis quelques années, les initiatives se multiplient pour intégrer les activités physiques et sportives dans la prise en charge médicale des maladies chroniques. En effet, pratiquer une activité physique régulière est un facteur essentiel pour le bien être de votre corps et pour venir compléter un traitement médicamenteux.

ARS ARS ARS ARS ARS ARS

Comment pouvons-nous vous aider dans votre recherche ?

Quel sport docteur vous aide à trouver des professionnels certifiés proposant des activités physique adaptée

Dr Vanlemmens Laurence, Oncologue Médicale
Centre Oscar Lambret, Lille

“L’APA est aujourd’hui considéré comme un traitement non médicamenteux. Cela s’adresse vraiment à tous les patients, quel que soit l’âge et la pathologie. Le côté collectif est également très intéressant.”

ARS ARS ARS ARS ARS ARS